News > XG Srie Club – Halo (2022) Saison 1

– Publie le 07.11.2022, 12:34
– Par Damien

XG S_Bonjour Monsieur, je suis Damz, le lgiste, vous tes l pour identifier le corps ?
_Effectivement.
_Je vous prviens, ce n’est pas beau voir.
_Allez-y, j’ai l’habitude.
*Drap qui se soulve.*
_Nom de dieu ! Je crois que je vais gerber…
_Je vous avais prvenu. Vous reconnaissez la victime ?
_Oui, oui, c’est bien le Master Chief de Halo mais… Bordel il s’est pass quoi ?
_Laissez-moi vous expliquer.

Halo ? Oui ? Passez-moi les scnaristes !

Depuis des annes, des dcennies mme, l’adaptation de la licence culte Halo en srie ou en film est un marronnier. Rgulirement des rumeurs font tat de projets qui ne se concrtisent en gnral jamais ou du moins rarement. Jusqu’ rcemment quand la Paramount via sa plateforme en ligne Paramount + (oui, encore une…) a annonc la grosse nouvelle ! Enfin, a y est, Halo va tre adapt en srie tv. Beaucoup de fans ont dbouch le champagne malgr le fait que les showrunners aient annonc que la srie serait une rcriture des jeux et n’en suivrait pas la trame. Un dbouchage bien prmatur. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’en termes d’criture et de scnario, la saison 1 de Halo est une compilation d’ peu prs tout ce qu’il ne faut pas/plus faire. Attention, le reste de la critique contient quelques spoilers.

Bon dj, on a le hros, Master Chief aka John 117. Taciturne dans les jeux, ne quittant jamais son armure emblmatique, focalis sur sa mission uniquement tel un Jack Bauer dans 24, il est ici transform en personnage bien trop hant par l’cul et dj-vu problme de mmoire. Pire, il passe 90% de son temps sans armure, jou par un acteur (Pablo Schrier) loin de livrer une performance mmorable. En consquence, il est bien difficile d’y voir le hros des jeux vido. Mais ce n’est pas le pire, malheureusement. Nous avons galement droit au personnage side kick EXTRMEMENT nervant en la personne de Kwan. Une ado tte de mule, qui n’coute personne, qui sait tout mieux que tout le monde et qui arrive sauver toute une ville l o une arme a chou, le tout grce son courage et sa dtermination (sic). Vritable tte claques insupportable, son arc scnaristique se paie le luxe de monopoliser un bon gros tiers du temps d’antenne de la srie. Un arc insipide avec notamment un mchant vraiment trs mchant, parodie Wish d’un chef nazi mais surtout un passage lunaire proposant une rencontre entre l’ado et un autre clich cul : le peuple du dsert.

En gros, elle va rencontrer un groupe de bdouins mystiques qui vont lui faire picoler une gnole bien forte histoire qu’elle ait une vision qui va lui expliquer le sens de la vie et comment sauver le monde… Oui, on en est l. Mais ce n’est pas encore termin. On a aussi droit Makee, une humaine qui vit avec les covenants parce que pourquoi pas ! Non je rigole, c’est surtout parce que, accrochez-vous c’est original, elle est l’lue ! Comme par hasard, c’est la seule personne dans l’univers pouvoir activer un mystrieux artefact que convoitent les covenants. Mais elle n’est pas la seule lue puisqu’il y a galement, surprise, John ! Oui, Master Chief est la seule autre personne dans l’univers pouvoir activer l’artefact. Pourquoi eux ? Personne ne le sait, pas mme les scnaristes de la srie. Makee, qui est donc une humaine recueillie par les covenants depuis l’enfance, endoctrine, va tranquillement changer de camp en trois secondes chrono car elle aime bien John, ce qui donnera lieu une romance bien fade et peu crdible. Mais ce n’est pas tout ! Il y a aussi les autres spartans ! Avec notamment Kai, une femme qui va s’manciper en se teignant deux mches de cheveux en rouge (vridique) ou encore les militaires de l’UNSC, un gigantesque best of de nullos et de mauvais manipulateurs qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. Et je peux continuer encore longtemps comme a.

Alors y a-t-il quelque chose sauver ? Oui. Deux personnages. Premirement, la doctoresse Halsey campe par l’excellente Natascha McElhone. Seul personnage de la srie tre bien crit et intressant. Jusqu’au boutiste, n’acceptant aucun compromis, elle surnage au milieu de tout a avec son personnage pragmatique l’extrme et malin. Ensuite, il y a Cortana qui est plutt russie, y compris visuellement mme si elle reste assez loin de la version jeu vido. Voir ce personnage apprendre, dcouvrir et essayer de faire quipe avec le Master Chief est lune des rares satisfactions de la srie. Reste que ces quelques gouttes salvatrices sont noyes dans un ocan de mdiocrit. Une chasse l’artefact bien fade est tout ce que propose la srie l o les jeux nous dpeignent une guerre totale et haletante.

Halo ? Oui ? Passez-moi les gestionnaires du budget !

“Bon, l’histoire est naze, c’est mal crit, souvent mal jou mais au moins il doit y avoir de bons combats”, c’est ce que les plus optimistes seraient tents de se dire. Hlas, l aussi c’est la douche froide. Si l’pisode pilote fait illusion, bien aid par un rendu des armures spartan trs russie et des aliens potables, on comprend vite qu’une grande partie du budget est passe dans la grosse fusillade du dbut tant les pisodes qui suivent sont radins en termes de scnes d’action. En 9 pisodes, ne comptez pas sur plus de deux ou trois grosses scnes d’action seulement dont aucune de vraiment mmorable. Pire, la ralisation ne propose absolument rien de marquant et surtout pas les quelques squences en vue subjective assez moches. Dcors triqus, personnages films de prs pendant les dialogues, plans d’ensemble courts et en CGI souvent bof…

Bref, rien de tout a ne fait honneur aux jeux. A aucun moment, le spectateur a l’impression d’assister une guerre durant laquelle l’humanit est en pril, le fameux halo est peine voqu et peine visible dans des plans aux effets spciaux perfectibles. On ne ressent pas la grandeur de l’espace, les voyages en vaisseaux sont fades. Bien loin des conflits plantaires des jeux, la srie Halo nous sert tout juste quelques escarmouches du pauvre appuyes par un scnario tout sauf passionnant quand il n’est pas tout simplement abracadabrantesque.

Le verdict de Damien / Damzema // Master Chouf et Grosse Tanasse


Je ne sais pas ce que les fans de Halo purs et durs vont penser de la srie mais en ce qui me concerne, j’ai trouv a absolument consternant de mdiocrit. Encroute dans une criture pataude et pleine de clichs culs, plombe par une ral’ plate et un budget pas la hauteur des ambitions, cette saison 1 de Halo m’a normment du alors que je ne suis mme pas un gros fan des jeux. La question la plus pertinente est et restera : Fallait-il faire une srie Halo ? Clairement pour moi, la rponse est un grand NON. Le seul moyen de rendre justice aux jeux est de faire un ou des films gros budgets. Du gros blockbuster SF qui tche avec une vraie guerre humains/covenants, des flottes de vaisseaux, un Master Chief qui envoie du bois au milieu d’un vrai champ de bataille, de la destruction, des enjeux. Bref du Halo quoi et pas un Master Chief de Wish amnsique-lu-amoureux triste, pas d’ado colrique insupportable qui veut sauver le monde, pas de mchants en cosplay de nazis, pas de bdouins mystiques du dsert, pas de gunfights fauchs films dans des dcors de 10 m. En bref, cette saison 1 est plutt un supplice regarder tant elle s’loigne des jeux tout en tant mal gre et en semblant souvent fauche. Un massacre.

VOS REACTIONS


XG Srie Club – Halo (2022) Saison 1